Soins et prévention en addictologie - Sato Picardie à Saint Martin-le-Noeud dans l'Oise

La réduction des risques chez les usagers de drogue

La réduction des risques chez les usagers de drogue est un ensemble de stratégies visant à limiter les risques sanitaires et sociaux liés à l'usage de drogue. Il s'agit d'informer pour limiter les risques et accompagner les usagers de drogues pour les aider à éviter la consommation abusive et les pratiques à risques. La politique de réduction des risques en direction des usagers de drogue vise à prévenir la transmission des infections, la mortalité par surdose par injection de drogue intraveineuse et les dommages sociaux et psychologiques liés à la toxicomanie par des substances classées comme stupéfiants.

Soins ambulatoires

La prise en charge en ambulatoire des usagers de drogues illicites revêt une dimension à la fois éducative, psychologique, médicale et sociale.  Elle est réalisée dans des structures spécialisées .
Animées par des équipes pluridisciplinaires, leur mission est de permettre aux usagers de s'engager dans une démarche de soins et/ou d'insertion visant la diminution, voire l'abandon, de toute consommation.

Prévention

Toutes les addictions sont à prendre en compte, qu'elles soient liées ou non aux substances: tabac, alcool, drogues illicites, médicaments, ou jeu. Elles atteignent gravement ceux qui en dépendent, mais aussi leur entourage et l'ensemble de la société. Elles sont aussi souvent à l'origine de handicaps, d'isolement, de violence et de précarité.

La notion de conduite addictive comprend à la fois les addictions aux substances psychoactives mais également les addictions comportementales, sans substances psycho-actives. L'addiction se caractérise en effet par la dépendance, soit l'impossibilité répétée de contrôler un comportement et la poursuite de ce comportement en dépit de la connaissance des conséquences négatives.

Pour lutter efficacement contre les conduites addictives, c'est à l'Etat de poser les bases d'un système qui permette à chaque personne concernée de prendre conscience qu'elle présente une addiction et qu'elle peut trouver de l'aide. C'est à l'Etat de lui donner également la possibilité de savoir où, quand et comment elle peut trouver un accompagnement adapté. Les points d'entrée doivent être visibles de tous, accessibles de façon simple, sans stigmatisation, et capable d'offrir, dans la proximité, la meilleure prise en charge.

Hébergement

Deux type de prise en charge avec hébergement sont proposés par notre association:

-         en Communauté Thérapeutique

S'adresse à des personnes toxicomanes physiquement sevrées, désireuses de s'engager dans un processus de soins :

  • Prise en charge en internat, centrée autour du groupe.
  • Participation des résidents à la vie communautaire.
  • Activités de groupe (sportive, culturelle, groupe de parole, relaxation, etc.).
  • Préparation à l'insertion.

-         en Appartement Thérapeutique Relais

Les  objectifs du  projet thérapeutique :

  • prendre en charge des personnes dépendantes stabilisées dans leur consommation, désireuses de poursuivre un processus thérapeutique et d'entreprendre une démarche de réinsertion,
  • articuler cette structure à un dispositif plus vaste constitué par la Section de Soins avec Hébergement ainsi qu'avec les Unités de Soins et de Prévention du CSAPA et l'ensemble des structures médico-sociales et sanitaires qui œuvrent dans le champ de l'addictologie sur les territoires de santé sud-est et sud-ouest.  
  • permettre, grâce à l'existence d'une convention de placement extérieur, une alternative à l'incarcération en offrant une perspective de soins et de réinsertion pour des personnes dépendantes sous main de justice.